Besoin d'aide ? Contactez nos conseillers au 01 77 86 71 93
 

Artisan du bâtiment : ce qu’il faut savoir

Devenir artisan du bâtiment : les démarches

Exercer les métiers de l’artisanat du bâtiment exige d’avoir des qualifications professionnelles. Pour devenir peintre, plombier ou électricien professionnel, un diplôme approprié est bien entendu recommandé. Sur les 500 activités artisanales répertoriées, un certain nombre demande des qualifications spécifiques dont les métiers du bâtiment.

En savoir plus :

Trouver rapidement de nouveaux chantiers avec notre service de prospection
Trouver des chantiers de particuliers 

Artisan : quel statut choisir ?

Pour exercer le métier d’artisan ou professionnel du bâtiment, 3 formes juridiques sont possibles : auto-entrepreneur, EURL ou SARL.

  • Auto-entrepreneur : Un artisan qui travaille dans le secteur de l’artisanat peut devenir auto entrepreneur et micro entrepreneur. L’auto-entrepreneur est un entrepreneur individuel qui bénéficie d’un statut allégé : les cotisations sociales, payables chaque mois ou chaque trimestre, sont égales à un pourcentage du chiffre d’affaires, sans cotisations minimales.

Le régime de l’auto-entrepreneur ne constitue pas une forme juridique à proprement parler. C’est un régime particulier conçu pour permettre à une personne d’exercer une activité sous forme d’entreprise individuelle et de bénéficier d’un régime fiscal et juridique simplifié.

En savoir plus :

La sécurité sur les chantiers

Avant chaque chantier, l’employeur est dans l’obligation de notifier dans des documents officiels les risques potentiels auxquels s’exposent les salariés pendant toute la durée du chantier, ainsi que mettre en place les mesures nécessaires pour éviter tous risques d’accident.

L’évaluation des risques professionnels est une étape essentielle de la démarche de prévention, elle se concrétise par la rédaction d’un document unique, qui sera comme un outil de pilotage de sa démarche de prévention.


En savoir plus :

Amiante : risques et réglementation

Les fibres respirables d’amiante sont invisibles à l’œil nu, les fibres respirables réussissent à traverser toutes les barrières de défense du système respiratoire pour aller se loger dans les alvéoles des poumons.

En savoir plus :

Derniers articles